André AUBRY

« … Un petit côté Hockney pointe, mais en resserrant la vision.
Lorsque le trait parvient à se libérer, il est le plus convaincant. »

(CLAUDE LORENT-La Libre-25 septembre 2001)