Fluide
Parcours d’art actuel
THUIN
2008

fluide

Accueillir en résidence des artistes contemporains de qualité belges et étrangers. Croisement.
Deux québécois, trois français, un allemand et cinq belges se sont croisés durant une semaine. Un lieu de vie et d’humanité à partager ; un terrain de jeux cohérent à exploiter d’un travail personnel, se nourrissant de la confrontation à l’autre travail, l’autre approche, l’autre fluide.Ce collectif improvisé, libre et temporaire, doit être source du bouillonnement initial nécessaire à l’ensemble du projet.
Les artistes ont été invités à investir de leurs travaux, de leurs réflexions, de leurs fluides et énergies ainsi que de leur humanité, notre patrimoine, notre ville et le quotidien de ses habitants.

Ils ont été enthousiasmés et touchés par la richesse du site et sa cohérence avec le type de projet développé.  Ils ont confirmé de leur enthousiasme notre conviction de détenir un écrin unique pour l’art intégré en milieu urbain.

L’art contemporain, le sens et la réflexion qu’il insuffle, se sont immiscés, loin des galeries et musées, sur la place du village, au détour d’une ruelle, au cœur d’un jardin, sur le pas de la porte, en intégrant les populations locales.

Une vague de boue sur la place, mille boules à chat, sonores et colorées suspendues au plafond d’un postys ; un radiateur biscornu au détour d’une ruelle, 3 sphères de bois au cœur de l’église, quatre inaccessibles poubelles au jardin d’enfants… des québécois qui dament sans relâche la vague de terre, une artiste sourde qui clame à qui veut l’entendre que ce posty est son oreille blessée, un jardinier souriant qui cultive des bocaux vides… étrange.

montage

montage

montage

montage

vernissage

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste

artiste