Brigitte Ribaucourt

Artiste plasticienne

Observatrice de tout, c’est la photographie qui occupe la majeure partie de sa pratique artistique actuelle. Cette photographie quotidienne, qui se fait presque par inadvertance et qui resserre le cadre pour en révéler les détails qui échappent à l’instant. La banalité, le détail, le malentendu visuel, les associations fortuites font partie de ses obsessions.

Elle est encore à l’initiative de plusieurs projets, dont la «Gray House», maison artistique en milieu rural, qui ouvre ses portes à un artiste contemporain, une fois par année. Elle a également été lauréate d’une bourse à la Fondation de la Tapisserie à Tournai en 2003. C’est à cette occasion qu’elle rencontre Anne-Sophie Georges. L’exposition qui se déroulera à Thuin est une sorte de rendez-vous artistique avec ce que cela comporte d’évolution, de divergence et de points communs. La couleur rouge sera le fil rouge… Pas de «miracle», proposera une sélection d’images photographiques, prises au quotidien avec le rouge pour dominante. Les photographies mises en scène pratiquent les mélanges, les hybridations, les confusions de genre, les interprétations, les interrogations et les nouveaux sens.

Anne-Sophie Georges

Artiste plasticienne

Dessin textile

Limite non définie

Pénélope qui tisse et détisse en attendant Ulysses

Construire-Déconstruire

Notion du temps

Spontanéité-Structure

Le fil sauveur qui retient Thésée à Ariane dans le labyrinthe

Les liens

Fragilité du fil

Poésie

Le fil rouge de Rachel qui pleure ses enfants

Œuvre silencieuse

Œuvre contemplative

Rite

Rouge

Fluidité

Transparence

Légèreté

+ D’infos ici : Dossier de Presse

Pan d’accès Centre culturel de Thuin Haute Sambre

Entrée libre.