Claudine André ; belge d’origine, fondatrice et directrice du sanctuaire « Lola Ya Bonobo » en République Démocratique du Congo
sera en Belgique pour plusieurs conférences en mars 2018

Claudine André travaille inlassablement à l’éducation des populations congolaises pour leur faire découvrir, aimer et respecter les bonobos, cet héritage unique et propre à la RDC, ces singes si proches de l’homme et si précieux, et pour leur faire réaliser la cruauté de la chasse et les risques sanitaires de la consommation de viande de brousse.
La réputation de Claudine André ne s’arrête pas aux frontières du pays. Pilier de l’association ; elle s’occupe aussi bien des bonobos que de toute la logistique et de l’organisation du sanctuaire Lola ya bonobo qu’elle a fondé.
Femme de tête, est l’interlocutrice privilégiée pour les organismes gouvernementaux et internationaux s’occupant de la protection des primates. Elle est actuellement la seule femme conservatrice et fonctionnaire d’Afrique.
En 2006, elle reçoit le prix Prince Laurent pour l’Environnement de la Belgique et l’ordre national du Mérite de la France.
Inlassable, elle fait régulièrement des conférences à travers le monde pour faire connaître le bonobo et alerter l’opinion publique pour sa protection avant qu’il ne soit trop tard, et il est déjà très tard…

Son action, soutenue par de nombreux mécènes s’est imposée mondialement.
Le 7 octobre dernier, le livre « L’animal est-il l’avenir de l’homme ? » qu’elle a co-écrit a obtenu le prix Animalis 2017. (Editions Larousse).
Pour tout renseignement complémentaire :
Consultez : https://lolayabonobo.fr/
Contact : SGA-scrl Françoise Giraldo : 0475/37.33.65.
Avenue de la vecquée,5 à 5000 Namur.