EXPO#32 : Régine Riou et Diane Delafontaine « Sur le fil… « Régine Riou, « A la recherche d’une émotion, Régine exprime son ressenti au hasard de ce que son regard rencontre. Une vision intime qu’elle capte avec des appareils hors du temps. Si l’atmosphère des images semble floue, le souvenir n’en est pas confus… » Benjamin Vander Ecken. Diane Delafontaine, Diane dessine, où qu’elle soit et sur tout ce qui lui tombe sous la main. Il lui arrive même parfois, de dessiner dans son atelier. Ou plutôt devrais-je dire, dans son laboratoire de recherche. Là où toutes les techniques sont mises à l’épreuve, là où tout support est prétexte à de nouvelles expériences. Parfois elle se contente d’un simple crayon sur une feuille blanche. Une autre fois elle grave, elle découpe, elle colle, elle peint. Et souvent elle mélange le tout, elle sait ce qu’elle veut, alors elle teste, elle râte, elle recommence, elle persiste, et enfin, elle obtient l’image qu’elle voulait. Souvent son travail s’oriente vers le passé. Elle retravaille de vieux magazines des années 50 pour mieux évoquer la futilité de nos vies. Ou elle choisi de vieilles photos noir et blanc, souvent mystérieuses, avec parfois une certaine nostalgie. Celle des histoires racontées par les parents et grands parents. Diane dessine, parce qu’elle en a besoin. Exposition du 13/10/18 – ★PROLONGATION jusqu’au 18/11/18★ Salle polyvalente du Centre culturel de Thuin Haute Sambre Rue des Nobles,32 – 6530 THUIN En semaine de 9H à 16h00 – les dimanches 14-18h – Entrée libre.

EXPO#32 : Régine Riou et Diane Delafontaine « Sur le fil… « 

Régine Riou,

« A la recherche d’une émotion, Régine exprime son ressenti au hasard de ce que son regard rencontre. Une vision intime qu’elle capte avec des appareils hors du temps. Si l’atmosphère des images semble floue, le souvenir n’en est pas confus… »

Benjamin Vander Ecken.

Diane Delafontaine,

Diane dessine, où qu’elle soit et sur tout ce qui lui tombe sous la main. Il lui arrive même parfois, de dessiner dans son atelier. Ou plutôt devrais-je dire, dans son laboratoire de recherche. Là où toutes les techniques sont mises à l’épreuve, là où tout support est prétexte à de nouvelles expériences.
Parfois elle se contente d’un simple crayon sur une feuille blanche. Une autre fois elle grave, elle découpe, elle colle, elle peint. Et souvent elle mélange le tout, elle sait ce qu’elle veut, alors elle teste, elle râte, elle recommence, elle persiste, et enfin, elle obtient l’image qu’elle voulait.
Souvent son travail s’oriente vers le passé. Elle retravaille de vieux magazines des années 50 pour mieux évoquer la futilité de nos vies. Ou elle choisi de vieilles photos noir et blanc, souvent mystérieuses, avec parfois une certaine nostalgie. Celle des histoires racontées par les parents et grands parents.

Diane dessine, parce qu’elle en a besoin.

Exposition du 13/10/18 – 18/11/18

Salle polyvalente du Centre culturel de Thuin Haute Sambre

Rue des Nobles,32 – 6530 THUIN

En semaine de 9H à 16h00 – Entrée libre.

Pan d’accès : Centre culturel de Thuin Haute Sambre