Back to Top
 
 
 

Daily Archives: 27 septembre 2019

Angélina DI TURI expose

L’ouverture à la culture et à la pratique artistique ne serait-elle pas pour les travailleurs avec ou sans emploi, un instrument contre le désenchantement et un sillon pour recréer des chemins d’émancipation ?
Dans le cadre de l’éducation permanente et soucieuse d’impulser échanges et débats, l’asbl Vie-Esem vous invite au vernissage de l’exposition des créations de :

Madame Angélina DI TURI

militante syndicale et membre active de la commission « Travailleurs sans Emploi » de la FGTB Charleroi-Sud Hainaut.

« Ma peinture s’adresse à chacun en particulier. Elle fait référence à mon vécu, à mes émotions à travers le quotidien. Chacun y trouve ce qu’elle  suscite en eux.
Artiste en herbe, j’aime partager mon art avec les autres ce que je considère comme »une partie de moi-même »;mes créations et je ne souhaite pas être condamnée à rester cloîtrée.
…Mes créations ne valent rien, personne ne va aimer ça… C’est une réflexion que je me suis déjà faite et qui caractérise bien l’incertitude dans laquelle je me trouve, moi qui crée sans prendre en considération les canons artistiques classiques et en dehors des circuits bien rodés du monde de l’art.
Je suis toujours étonnée, quand je partage mes dernières créations avec mes proches, avec mes amis,…de voir a quel point leur intérêt est fluctuant, surprenant sur la production de mes peintures… »

Cette exposition sera visible du 06 Septembre 2019 au 27 Septembre 2019 dans les locaux de notre asbl, rue de la Déportation 21 à 6500 Beaumont
VERNISSAGE LE 06 SEPTEMBRE 2019 à 18H00

Entrée gratuite

Info : 071/589616 – https://www.facebook.com/Vie-Esem/

Histoire(s) d’histoires, conférence de Jean-Pierre Abels

Les Artistes de Thudinie présentent « Histoire(s) d’histoires », conférence de Jean-Pierre Abels

Histoire(s) d’histoires, conférence de Jean-Pierre Abels

 

Longtemps dédaignée, la bande dessinée a aujourd’hui acquis droit de cité. Elle est exposée dans de grands musées, on la retrouve aussi bien dans des revues de haute tenue, que dans les salles de vente les plus prestigieuses. Est-ce un simple effet de mode, ou bien , parce qu’elle reflète l’esprit du temps, restera-t-elle pour les générations futures un témoin de son époque, au même titre que les autres œuvres d’art ? La conférence de ce soir, après une brève introduction traçant les grandes lignes de l’histoire de la bande dessinée, a pour objectif, en se penchant plus particulièrement sur la bande dessinée franco-belge entre 1945 et 1968, de montrer comment, même dans des récits anodins en apparence, celle-ci nous renvoie l’image de son temps, et finalement notre propre image.
Elle se termine par une évocation de l’évolution de la bande dessinée qui après 1968, suivra – et parfois même précédera – celle de la société.

Vendredi 27 septembre 2019 à 20 h
Centre culturel de Thuin Rue des Nobles, 32 – 6530 Thuin

Entrée: 5 €