Back to Top
 
 
 

Monthly Archives: octobre 2019

Atelier d’écriture

Atelier d’écriture :

Ateliers sur demande
avec Mr Jean-Claude Seguin.
Infos & Inscriptions: 0477/53.00.45

Enjoy’s Dance à Gozée

Nouveau à Gozée!

Enjoy’s Dance vous propose de partager un moment de détente avec votre enfant:

Danse de ligne, danses américaines, bretonnes, irlandaises,…

De 7 à 77 ans, le mardi de 18h à 20h.

Cotisation annuelle entre 30€ et 40€.

2 cours d’essai GRATUIT dès ce mardi 1er octobre!

Renseignements:

Atelier Théâtre : mercredi après-midi, école communale de Gozée La-Haut

REPRISE DE L’ATELIER THEATRE DU MERCREDI

Le mercredi 02 Octobre 2019
(de 14 à 16h : 8-14 ans et de 16h30 à 18h30 : 14-18 ans).

REPRISE DE L'ATELIER THEATRE DU MERCREDI

Envie de te glisser dans la peau de personnages réalistes ou farfelus ?
De partir dans des délires improvisés ? Alors rejoins-nous !
Le théâtre et l’impro donnent plus de confiance, d’audace.
En groupe chacun participe à une aventure où les rires et la créativité vont de pair avec la découverte des autres et de soi.
Il permet d’oser la prise de parole, le lâcher-prise; de jouer avec les mots, les idées, les personnages.
Au travers de jeux, d’exercices ludiques et d’improvisations, tu pourras y développer ton imagination, ta créativité et ta confiance en toi.

Bonne humeur et fou-rires garantis !

Atelier animé par une comédienne professionnelle.

Infos et réservation : Sophie Dussart : 0496/95.37.38
sophie.dussart@gmail.com

Tarif : 90€
Garderie gratuite sur demande

Une organisation du CENTRE CULTUREL DE THUIN HAUTE SAMBRE

Stages ponctuels durant les congés scolaires

« LUNDIS de la PEINTURE »

Les « LUNDIS de la PEINTURE »

C’est à Leers et Fosteau de 13h30 à 17h.

ATELIER : Les « LUNDIS de la PEINTURE »

CURIEUX, INTERESSE

Venez nous rencontrer, nous rejoindre et pourquoi pas faire un bout de chemin ensemble.
Pas de prof, mais de l’amicale complicité !

Un Atelier du Centre culturel de Thuin Haute Sambre
Où ?
Salle communale de Leers et Fosteau Rue de France Thuin 6530
Quand ?
Le lundi après-midi de 13h30 H à 17 H Initiation à l’aquarelle, au dessin et autres techniques.
Pour qui ?
Débutants et initiés
Inscriptions et renseignements : Cécile Leroy 071/59.10.27

Danse de Salon

Danse de Salon :
Mardi (de 19h à 22h pour tous) (danse standard : tango, valse, quick-step, rock / danse latine : cha-cha, rumba, paso-doble / danse en ligne…) Salle Communale de Ragnies.
Gilberte et Joseph Adam 071/59.14.49
adammaniet@tele2allin.be

Rencontre citoyenne : Le prix juste : Et si on prenait le problème à la racine ?

L’asbl d’éducation permanente VIE-ESEM, en collaboration avec le Collectif Pot’Ensemble , vous invite à une rencontre citoyenne :

Le prix juste : Et si on prenait le problème à la racine ?

« Les prix sont partout. Parfois, ils sont vécus comme injustes. Aujourd’hui, les initiatives proposant des alternatives en quête de prix plus justes foisonnent. Elles sont cependant très hétérogènes et semblent pouvoir mener au meilleur, mais aussi au pire. Cette étude d’SAW-B propose de mieux s’outiller pour aborder la problématique. Et si la question du prix n’était en réalité que la pointe visible de l’iceberg ? C’est le parti qui est pris : si l’on veut réellement s’attaquer au problème des prix injustes, il faut aller un pas plus loin et oser interroger la prédominance absolue de la logique de marché qui structure nos sociétés. En s’appuyant sur la pensée de Karl Polanyi, cette étude propose une déconstruction du discours dominant sur la formation des prix et sur la prétendue justice qui en découle. Cet apport critique est ensuite mobilisé pour mieux comprendre cinq initiatives concrètes qui entendent proposer des prix justes, leurs fondements, leurs apports et leurs limites. Déconstruction théorique et analyse de cas concrets mèneront enfin à ouvrir quelques idées-clés et pistes d’action à considérer lorsqu’on entend s’inscrire dans une démarche de justice des prix, muni d’esprit critique ! »
Nous vous donnons rendez-vous, le Jeudi 3 octobre 2019, dès 19 heures 30, à la salle communale de Leugnies
Pour discuter de ce retour à des échanges économiques plus normalisés, nous aurons le plaisir de recevoir les deux auteurs de cette étude :
Madame Barbara Garbarczyk (Chargée de projets SAW-B)
&
Monsieur Mathieu Vanwelde  (Chargé de projets SAW-B).

Modératrice : Madame Emilie Jacquy (Formatrice Cepag).

Entrée gratuite, invitation cordiale à tous. Le verre de l’amitié est offert.
Contact: asbl VIE-ESEM – Laurent Bredun – 071/58.96.16

 

EXPO#32 : LES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES DU BOIS DU GRAND BON DIEU

Connue depuis 1980, la fortification du « Bois du Grand Bon Dieu » à Thuin fait l’objet de nouvelles recherches menées par l’Université libre de Bruxelles, en collaboration avec l’Agence wallonne du Patrimoine (SPW) et la Ville de Thuin.

Deux campagnes de fouilles et de prospections en 2018 et 2019 ont permis de recontextualiser les découvertes anciennes et de préciser la nature de l’occupation du site.
La chronologie générale (1er s. av. J.-C.) est également maintenant mieux cernée grâce au mobilier exhumé. Des silex néolithiques, de la céramique gauloise ainsi que des objets prestigieux en métal seront présentés dans cette exposition. Des panneaux explicatifs permettront de bien comprendre le rôle joué par l’oppidum de Thuin lors de la Conquête de la Gaule par César.

Vernissage le vendredi 4 octobre à 18 h
Conférence le jeudi 10 octobre à 19h
Exposition du 5 au 30 octobre 2019

Présentation des résultats des fouilles menées sur l’oppidum celtique

Les découvertes des fouilles indiquent que le site aurait été un lieu de rassemblement festif, un endroit sacré gaulois.

La 2e campagne de fouilles vient de se terminer au Bois du Grand Bon Dieu. Souhaitées par la ville, ces fouilles sont prises en charge par le centre de recherches archéologiques de l’ULB et cofinancées par la Région Wallonne.
L’escarpement rocheux entouré des vallées de la Sambre et de la Biesmelle a suscité l’intérêt des chercheurs locaux depuis longtemps.

L’Office du Tourisme y a proposé une de ses balades insolites. La guide Camille a présenté le site et a conduit deux groupes, soit 80 visiteurs, jusqu’à un lieu de fouilles.
Là, l’archéologue Nicolas Paridaens et son assistante Céline Paquet, du centre de l’ULB leur ont présenté les résultats de leurs recherches.

Des traces d’occupation néolithiques

Ils ont trouvé des traces confirmant une occupation néolithique (3 500 avant J.-C.) et gauloise au premier siècle avant J.-C.. Leur objectif est de caractériser la nature de l’occupation celtique de l’endroit: était-ce un village, une ville, un refuge fortifié momentané? Les trouvailles de cette campagne de fouilles (des objets prestigieux comme une ceinture gauloise d’apparat en bronze, avec des agrafes en forme d’équidé, ornée de pâte de verre colorée; des objets déposés en offrande et non perdus; des céramiques utiles à la fête) donnent une nouvelle orientation à l’interprétation de l’endroit. Il aurait été un lieu de rassemblement, de célébration de fêtes civiles ou religieuses, mariages, sacre de rois, dévotions à des divinités. L’interprétation des trésors de pièces d’or découvertes d’autre part s’orienterait vers des dépôts d’offrandes. Ce ne serait donc pas un lieu d’habitation. Les gaulois, éleveurs et cultivateurs, se sont plutôt établis sur les terres riches et fertiles. On ne sait pas dire d’où ces populations venaient, ni en quel nombre, ni s’il s’agit de Nerviens, d’Aduatuques ou d’autres peuples. Mais il s’agirait bien d’une sorte d’acropole, d’un site majeur du Nord de la Gaule.

Lieu de bataille?

Des traces de bataille se sont aussi révélées: armes, balles de fronde romaines. Ces dernières sont fabriquées dans un plomb dont les romains se fournissaient en Espagne et auquel les gaulois n’avaient pas accès. Leur taille, plus petite que celles trouvées sur les sites de bataille de César à Alésia ou Gergovie ne permet pas aujourd’hui d’affirmer que la bataille du Sabis a eu lieu à Thuin mais ne l’exclut pas pour autant. Situés entre moins 75 et moins 25 avant J.-C., ces combats avec des romains donc, pourraient aussi avoir eu lieu après la bataille du Sabis, dans cette courte période de 50 ans, période trouble et mouvementée.

Nicolas Paridaens se réjouit de pouvoir apporter du sens, expliquer et préciser l’histoire des découvertes de son équipe mais aussi de celles des «pilleurs».

Une troisième campagne est prévue l’an prochain à l’entrée du bois. Elle visera à préciser l’existence d’une porte d’accès.

Texte : Pierre DEJARDIN (L’Avenir 16.08.2019)

Exposition du 5 au 30 octobre 2019

En semaine de 9 h à 16 h & le samedi de 14 h à 18 h – Pas d’ouverture le dimanche

Entrée Libre

Centre culturel de Thuin Haute Sambre – Rue des Nobles, 32 – 6530 THUIN

071/59.71.00 – info@centrecultureldethuin.be
Pan d’accès :
Centre culturel de Thuin Haute Sambre