Back to Top
 
 
 

Category Archives: 000HOMEPAGE

La guerre des buissons (à partir de 7 ans)

La guerre des buissons – Samedi 27 janvier – Thuillies – 20h

Nouvelle création du Théâtre des 4 Mains

Théâtre à partir de 7 ans
Mention du Jury des Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy 2017, pour la pertinence du propos et la qualité artistique
& Coup de Cœur de la Presse
D’après le roman de Joke Van Leeuwen « Toen mijn vader een struik werd »
(Quand mon père est devenu un buisson)

La guerre des buissons, c’est le récit de l’exil de Toda, 7 ans, une petite fille d’ici ou de là-bas, peu importe. Dans son pays, les uns se battent contre les autres et il faut fuir. Toda ne comprend pas bien le conflit, elle le subit et essaie tant bien que mal de se l’expliquer avec sa logique : qui sont les uns et qui sont les autres ? Et si tous les soldats ont le même manuel de camouflage, à quoi cela sert-il de se camoufler ? À quoi reconnaît-on une frontière ? Et si je ne connais pas mes tables de multiplication, quelle famille voudra de moi ?
L’histoire raconte avec poésie la traversée de la petite Toda, son déracinement, pour atteindre « là-bas », là où elle sera en sécurité.
Marionnettes de toutes tailles, castelets mouvants, silhouettes, dessins colorés donnent vie au voyage de Toda.


Presse :

Le Mad 6-12-2017.pdf

« Avec le même foisonnement de techniques qui nous avait séduits dans « Poupette in Bruxelles », leur précédent spectacle, « La guerre des buissons » nous émerveille en faisant clignoter un magnifique ciel étoilé ou nous effraie avec une simple clope (bien fumante) au bec d’un passeur de papier mâché, tout cela multipliant les reliefs et les surprises d’une épopée humaine.»
LE SOIR, Catherine Makereel, 24/08/2017

« Maîtrisée de bout en bout, par le Théâtre des 4 Mains, cette histoire captivera les jeunes spectateurs. Fascinés par un décor multiple, à plusieurs niveaux et tout en camouflage, ils vibreront avec les marionnettes de tailles différentes et traverseront en tremblant la frontière aux côtés de la petite Toda, aussi vivante qu’attachante. »
LA LIBRE BELGIQUE, Laurence Bertels, 25/08/2017

Distribution :
Adaptation et mise en scène : Jérôme Poncin
Interprétation : Anaïs Pétry, Marie-Odile Dupuis, Simon Wauters
Scénographie et marionnettes : Aurélie Deloche
Costumes : Margaux Vandervelden
Construction décors et régie : François De Myttenaere
Musiques : Gloria Boateng
Création éclairages : Loïc Scuttenaire
Photos : Ger Spendel
Affiche : Ian De Haes
Œil extérieur : Benoit de Leu de Cecil

+ D’infos sur :

www.theatre4mains.be

facebook

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

EXPO#32 : François Mattart « Chemin faisant »

Randonneur photographe, Je présente une collection de photos de paysages et d’endroits qui m’ont marqués lors de me périples pédestres.
Des randonneurs sont souvent visibles afin de donner du mouvement aux photos.

Ces sentiers qui m’ont emmenés des plaines à la haute montagne donneront envie aux visiteurs de prendre leur leurs sacs à dos.

www.monaventure.be

EXPOSITION PHOTO « MON TOIT & MOI »

Quand des adolescentes photographient leurs voisins devant leur habitat …

Du 12 janvier au 8 février 2018 / Du lundi au vendredi de 9h à16h
A l’Office du Tourisme de Merbes-Le-Château,
rue de la Place 15 à Merbes-Le-Château.

Rejoignez-nous au vernissage le 12 janvier à 18h.

Le projet « Mon Toit & Moi » a vu le jour en 2017, à la demande de jeunes filles fréquentant le service d’Aide en Milieu Ouvert Tu dis « Jeunes » et également suite à la rencontre du Centre d’Expression et de Créativité LaSouris QuiCrée.

Ce projet leur a permis d’aller à la rencontre de leur voisinage et de découvrir le photoreportage.

Toutes les photos ont été prises par ces jeunes filles sur les entités de Thuin, Lobbes, Merbes-Le-Château et Erquelinnes.

Au plaisir de vous croisez …

 

On the road… A

On the road … A – Samedi 10 février – Thuillies – 20h

Prix de la critique du théâtre 2016
Label d’utilité publique 2017
Succès Festival d’Avignon Off 2017

« Si notre regard enferme les autres dans leurs plus étroites appartenances ; notre regard aussi peut les en libérer » Amin Maalouf.

Au sens littéral, Roda est un homme du monde. D’origine libanaise, il est né au Maroc, il a grandi en Guinée, il a la nationalité belge et se revendique d’une gueule d’Italien pour faciliter ses sorties en boîte. Ses racines, il leur court après sous toutes les latitudes mais elles lui filent sans cesse entre les doigts. Immigré de la deuxième génération, c’est-à-dire, pour certains « plus vraiment comme eux », mais « pas encore tout à fait comme nous », Roda a le cul coincé entre quatre cultures au moins, entre un besoin d’émancipation et la nécessité d’être de quelque part.

Avec On the Road… A, il joue l’histoire de sa vie avec humour et autodérision, incarnant à lui seul une vingtaine de personnages : ses potes Mohamed et Dorothée, un père fantasmé, un prof de religion islamique – une vraie terreur –, ses familles d’ici et d’ailleurs,… Roda ne ressemble à personne et pourtant, chacun d’entre nous se reconnaîtra un peu en lui.

De et avec : Roda Fawaz
Mise en scène : Eric De Staercke, assisté de Cécile Delberghe
Regard amical : Angelo Bison
Lumières : Fred Delhaye
Une coproduction du Théâtre de Poche et du Théâtre Loyal du Trac, avec le soutien des Riches-Claires
En partenariat avec La Ligue des droits de l’Homme

Roda livre une performance soufflante, sans temps mort, virevoltant entre les personnages tout en plongeant droit dans les yeux des spectateurs. Hilarant et touchant à la fois, Roda nous rappelle qu’on est toujours l’étranger de quelqu’un. Le Soir ****
Un moment éminemment jubilatoire. L’Echo
Le comédien distille des punchlines taillées au scalpel et émotion subtilement dosée. Les rires fusent, l’émotion se déploie en nappes. C’est tendre et hilarant, fin, étincelant. La Libre

+ d’infos sur :

http://poche.be/diffusion.php#

http://poche.be/_img/diffusion/pdf/Dossier-Presse.pdf

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

Colon(ial)oscopie

Colon(ial)oscopie – Samedi 10 mars – Thuillies – 20h

(à partir de 14 ans) Compagnie : Ah mon amour.

Deux personnages, une mère et sa fille, ébouriffés et décoiffants, empâtés et empétrés, s’épanchent avec jubilation et sans modération sur notre passé colonial… Ah, ah, ah, on savait rire en ces temps bénis des colonies !

« Chers Amies et Amis de toujours, « L’Amicale des Anciens d’Afrique » a le plaisir de vous convier ce soir à une conférence tenue par Son Excellence l’Ambassadeur de Belgique à Kinshasa sur les nouveaux potentiels des marchés en République Démocratique du Congo.

En sus, nous sommes fiers et heureux de vous annoncer que Fabiola de Potter Dardois, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de colons, et sa jeune fille Paola, qui comme vous le savez vouent une admiration sans égale à la grandeur de « l’œuvre civilisatrice coloniale » ont tenu, gracieusement, et nous les en remercions, à assurer la première partie de cet évenement majeur de la vie associative nationale. En apéritif elles proposeront donc au public venu assister à la conférence un récital d’authentiques chansons « coloniales et exotiques ». On ne s’en lasse pas. Ô nostalgie quand tu nous tiens ! »

Racisme ordinaire, situations sarcastiques et drolatiques, les tensions Nord-Sud s’incarnent avec un humour sauvage et ravageur dans un rapport mère/fille. Dévoilant les violences physiques et morales, les moiteurs érotisantes, les relents nauséabonds, les vérités et contre-vérités de notre passé colonial, ce qui devait n’être qu’un joyeux récital de chansons laisse progressivement place à un amer mais jouissif réglement de comptes familial… et national. Gare aux déflagrations et aux effets collatéraux…

 

 

Interprétation Justine Verschuere-Buch (en alternance avec Olivia Smets) et Geneviève Voisin

Conception et mise en scène Geneviève Voisin

Texte Francesco Mormino et Geneviève Voisin

Scénographie et costumes Bernadette Roderbourg

Création lumière et régie Serge Bodart

Arrangements musicaux Pirly Zurstrassen

Conseiller dramaturgique Baptiste Isaïa

Regards extérieurs et écriture clownesque Carina Bonan et Christophe Thellier

Diffusion et communication François Wautelet

Avec l’aide du Service des Arts Forains, du Cirque et de la Rue et du Service de la diffusion de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Avec le soutien du Centre culturel de Dison, de la Roseraie, du Centre Armillaire, de l’Escale du Nord, de Mémoire coloniale et du MRAX.

Merci à Alain Babillon, Frédéric Brugeilles, Gilles Bourgain, Claire Fontaine, Julien Truddaïu (ONG CEC), Evelyne Voisin et Jules Voisin.

+ D’infos sur :

www.cie-ahmonamour.com

facebook

 

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

J’y pense et puis … (à partir de 8 ans)

J’y pense et puis … – Samedi 14 avril – Thuin – 3 séances 18, 19, et 20h

Tof théâtre.

Il semble qu’on soit invité à un anniversaire. Et puis voilà qu’on découvre un secret… mais pas n’importe lequel. Et on ne sait pas très bien quoi faire. En être complice ? Le cacher ? Ce secret a traversé bien des épreuves avant d’arriver jusqu’à nous… Ce spectacle pour deux grandes marionnettes et différents objets aborde un thème d’actualité et le dessine à taille humaine, très humaine, avec tendresse et acuité. Surprise !
J’y pense et puis… s’adresse aux enfants à partir de 8 ans et aux adultes qui les accompagnent.
3 représentations de : 45 mn. (18h00, 19h00, et 20h00)
à Thuin lieu à déterminer

Distribution :
Auteur, mise en scène, scénographie, marionnettes : Alain Moreau
Éclairages, régie : Jérôme Lenain
Stagiaire : Monelle Van Gyzegem
Interprétation et participation au scénario : Laura Durnez et Bao Ngouansavanh
Création musicale : Max Vandervorst
Costumes des marionnettes :  Céline Robaszinski
Construction du petit camion : Sébastien Boucherit
Photos: Gilles Destexhe et Alain Moreau

Merci à Niels Gryspeirt, à Flavia Armenzoni Teatro delle
Briciole, à Alexandre Caputo et au Théâtre National, au CCBW
et au Festival Ottokar, au Centre Culturel de Genappe, à
Patrick Masset et au Théâtre d’Un jour, à Wenceslas Kaboré
et à tous nos spectateurs cobayes qui sont entrés dans notre camion durant notre long voyage de création et dont les avis nous ont été bénéfiques…

+ D’infos sur :

www.toftheatre.be

facebook

 

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Radicalement Vôtre

Radicalement Vôtre – Samedi 12 mai – Thuillies – 20h

Le spectacle « Radicalement Vôtre » s’est construit sur base de témoignages de jeunes dits « radicalisés» en Fédération Wallonie-Bruxelles dont les contenus ont été travaillés pour tenter de comprendre quelles places ont occupé les adultes (parents, professeurs, éducateurs, animateurs, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, policiers, juges et magistrats, …) dans l’histoire de ces enfants avant, pendant et après leur « radicalisation » supposée ou avérée.

Chaque représentation est suivie d’un débat entre la salle et les acteurs du spectacle et/ou les acteurs majeurs de notre société dans tous les secteurs (enseignement, éducation, famille, justice, police, enfance, jeunesse, Aide à la jeunesse, cohésion sociale, santé…).

« Radicalement Votre » est un projet qui vise à travailler le concept dit de  « radicalisme violent » avec des publics divers (jeunes et adultes) sur base de récits de vie de jeunes filles et garçons directement concernés par la question. Le spectacle marque la continuité des vidéos du projet « Rien à faire, rien à perdre » et du spectacle du même nom, avec l’équipe du Délégué Général aux droits de l’enfance sur scène dans une création collective. Il a été l’occasion de lancer les manifestations pour l’année du vingt-cinquième anniversaire de l’institution du Délégué général en Fédération Wallonie-Bruxelles.

LES PUBLICS CIBLES

– Les jeunes : élèves du secondaire de tous types d’enseignements confondus, groupes de jeunes en AMO, en IPPJ, etc.

– Des groupes de parole avec les familles concernées par la problématique.

– Les professionnels de l’accompagnement (enseignants, éducateurs, animateurs de quartier, travailleurs sociaux etc.) sous forme de groupes réflexifs.

– Tout public.

LA DISTRIBUTION

Jeu : Eric Leloir et Linda Vaccarello

Mise en scène : Giovanni Orlandi, Gippi Mazzarella et Olivier Duriaux

Dramaturgie : Patou Macaux

Théâtralisation des petites formes : Eric Leloir et Patou Macaux

Costumes : Linda Vaccarello

Régie : Gippi Mazzarella, Olivier Duriaux

Partenaires : Isabelle Seret, Natacha David, Saliha Ben Ali, les ASBL « 2bout », « comme un Lundi », « Urbanisation » pour les capsules vidéos.