Back to Top
 
 
 

Category Archives: Théâtre

PETIT THÉÂTRE AMBULANT DES IDÉES CITOYENNES à Erquelinnes.

Le jeudi 4 mai, Erquelinnes 20h
« Homo Virtualis » de WHAT IF ? COLLECTIF

Questionnement au travers de l’exploration corporelle du plateau« J’ai un profil, un mur, un compte, une page, un blog, un avatar ; j’utilise des smiley, je partage, je follow, je commente ; je suis toujours présent. Qui suis-je? »

Les moyens de communication n’ont de cesse de se multiplier, nous obligeant à nous mettre à jour constamment, à surfer sur la vague pour ne pas nous faire submerger.
Homo Virtualis tente d’interroger ce nouveau rapport à la communication entre les hommes, quand la notion de « contact » est à réinventer.
Un questionnement au travers d’une exploration corporelle du plateau et d’une écriture collectives.
Conception et réalisation : Astrid De Toffol, Anton Kouzemin, François Maquet.

+ d’infos sur :
https://whatifcollectif.wordpress.com/2016/03/08/homo-virtualis/

Tarifs : 8€ (étudiants : 5€ – Article 27 : 1,25€)

Réservations : didier.stein@centrecultureldethuin.be ou au 071/59.71.00

Lieu de représentation :

49, Rue Albert Ier
6560  Erquelinnes

Le vendredi 5 mai, Erquelinnes 20h
« La Convivialité »

 

La Convivialité tente le pari risqué de nous parler d’orthographe. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, tous deux enseignants, jettent un regard critique sur l’orthographe et son potentiel discriminatoire et nous font découvrir les petites histoires à l’origine de sa complexité défiant souvent toute logique. Cette création, à la fois érudite et imaginative, évite le piège du discours scolaire, pédant ou ennuyeux. Vous pensiez n’avoir que faire de l’histoire de l’accord du participe passé ? Osez La Convivialité, et changez d’avis !

Emilie Garcia Guillen- Le Suricate – 30/03/15
+ d’infos sur : http://www.laconvivialite.com/

Tarifs : 8€ (étudiants : 5€ – Article 27 : 1,25€)

Réservations : didier.stein@centrecultureldethuin.be ou au 071/59.71.00

Lieu de représentation :

49, Rue Albert Ier
6560  Erquelinnes

Le samedi 6 mai, Erquelinnes 20h
« Comme la pluie » (à partir de 8 ans)

 

Pour les petits et les grands, émotions garanties.

« Comme la pluie » parle de ce qu’ont réalisé ceux qui nous précédèrent sur terre, et de ce que nous, humains du présent, nous aurions envie de laisser pour ceux qui viendront après nous.De questions en réflexions, il offre à découvrir les chemins de la création, ses élans, ses silences, son rythme, ses hésitations, son évolution et ses aboutissements.
… à voir en famille ! un moment magique, une performance exceptionnelle !

Avec Philippe Léonard – Ecriture Philippe Léonard et Pierre Richards – Mise en scène Pierre Richards Scénographie Catherine Somers – Musique Philippe Morino et Juliette Richards – Régie Luc Jouniaux

Avec le soutien de la Roseraie et du Théâtre La montagne magique
Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles
Merci à la Compagnie Maritime

+ d’infos sur : https://ctej.be/spectacle/comme-la-pluie/

Tarifs : 8€ (étudiants : 5€ – Article 27 : 1,25€)
Réservations : didier.stein@centrecultureldethuin.be ou au 071/59.71.00

Lieu de représentation :

49, Rue Albert Ier
6560  Erquelinnes

Le dimanche 7 mai, Erquelinnes 16h
« T.I.N.A. » Une brève histoire de la crise

 

 

… Une petite leçon sur la grande crise, un éclairage à la portée de tous qui évite les clichés. Une soirée divertissante pour comprendre, à travers un texte brillant et des dialogues percutants, les ressorts de la crise économique. Un pari artistique pour faire d’un sujet d’actualité terne et déprimant un spectacle théâtral pétant et joyeux pour redonner d’envie de conquérir le monde.
Le Dauphiné

Spectacle à voir… la Compagnie Cassandre, avec un texte ludique et dynamique, écrit dans une langue vive, avec des répliques tranchantes. Et de plus un texte très brillant et très convainquant dans sa démonstration!
Il est interprété par trois comédiens de grand talent qui incarnent tout à tour avec beaucoup d’humour et un grand brio, des banquiers, des citoyens ordinaires, des courtiers, des agents de notations, des traders, des agents immobiliers et même l’ex-président des Etats-Unis.
Hebdo Ardèche

+ d’infos sur :

T.I.N.A. Une brève histoire de la crise

Tarifs : 8€ (étudiants : 5€ – Article 27 : 1,25€)

Réservations : didier.stein@centrecultureldethuin.be ou au 071/59.71.00

Lieu de représentation :

49, Rue Albert Ier
6560  Erquelinnes

Atelier Théâtre

Atelier Théâtre : mercredi après-midi, école communale de Gozée La-Haut


(de 14 à 16h : 8-14 ans et de 16h30 à 18h30 : 15-18 ans).
Envie de te glisser dans la peau de personnages réalistes ou farfelus ? De partir dans des délires improvisés ?
Alors rejoins-nous au cours de théâtre durant l’année

Le théâtre et l’impro permettent d’oser la prise de parole, le lâcher-prise; de jouer avec les mots, les idées, les personnages.

Au travers de jeux, d’exercices ludiques et d’improvisations, tu pourras y développer ton imagination, ta créativité et ta confiance en toi.

Les cours se donnent à l’école de Gozée Là-Haut
Les mercredis de 14h00 à 18h30

Spectacle en fin d’année

Atelier animé par une comédienne professionnelle
Une organisation du centre culturel de Thuin

Stages ponctuels durant les congés scolaires.

Sophie Dussart : 0496/95.37.38
sophie.dussart@gmail.com

La guerre des buissons (à partir de 7 ans)

Nouvelle création du Théâtre des 4 Mains

Théâtre jeune public à partir de 7 ans
Mention du Jury des Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy 2017, pour la pertinence du propos et la qualité artistique
& Coup de Cœur de la Presse
D’après le roman de Joke Van Leeuwen « Toen mijn vader een struik werd »
(Quand mon père est devenu un buisson)

Distribution :
Adaptation et mise en scène : Jérôme Poncin
Interprétation : Anaïs Pétry, Marie-Odile Dupuis, Simon Wauters
Scénographie et marionnettes : Aurélie Deloche
Costumes : Margaux Vandervelden
Construction décors et régie : François De Myttenaere
Musiques : Gloria Boateng
Création éclairages : Loïc Scuttenaire
Photos : Ger Spendel
Affiche : Ian De Haes
Œil extérieur : Benoit de Leu de Cecil

+ D’infos sur :

www.theatre4mains.be

facebook

 

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

On the Road… A

Prix de la critique du théâtre 2016
Label d’utilité publique 2017
Succès Festival d’Avignon Off 2017

« Si notre regard enferme les autres dans leurs plus étroites appartenances ; notre regard aussi peut les en libérer » Amin Maalouf.

Au sens littéral, Roda est un homme du monde. D’origine libanaise, il est né au Maroc, il a grandi en Guinée, il a la nationalité belge et se revendique d’une gueule d’Italien pour faciliter ses sorties en boîte. Ses racines, il leur court après sous toutes les latitudes mais elles lui filent sans cesse entre les doigts. Immigré de la deuxième génération, c’est-à-dire, pour certains « plus vraiment comme eux », mais « pas encore tout à fait comme nous », Roda a le cul coincé entre quatre cultures au moins, entre un besoin d’émancipation et la nécessité d’être de quelque part.

Avec On the Road… A, il joue l’histoire de sa vie avec humour et autodérision, incarnant à lui seul une vingtaine de personnages : ses potes Mohamed et Dorothée, un père fantasmé, un prof de religion islamique – une vraie terreur –, ses familles d’ici et d’ailleurs,… Roda ne ressemble à personne et pourtant, chacun d’entre nous se reconnaîtra un peu en lui.

De et avec : Roda Fawaz
Mise en scène : Eric De Staercke, assisté de Cécile Delberghe
Regard amical : Angelo Bison
Lumières : Fred Delhaye
Une coproduction du Théâtre de Poche et du Théâtre Loyal du Trac, avec le soutien des Riches-Claires
En partenariat avec La Ligue des droits de l’Homme

Roda livre une performance soufflante, sans temps mort, virevoltant entre les personnages tout en plongeant droit dans les yeux des spectateurs. Hilarant et touchant à la fois, Roda nous rappelle qu’on est toujours l’étranger de quelqu’un. Le Soir ****
Un moment éminemment jubilatoire. L’Echo
Le comédien distille des punchlines taillées au scalpel et émotion subtilement dosée. Les rires fusent, l’émotion se déploie en nappes. C’est tendre et hilarant, fin, étincelant. La Libre

+ d’infos sur :

http://poche.be/diffusion.php#

http://poche.be/_img/diffusion/pdf/Dossier-Presse.pdf

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

Colon(ial)oscopie

(à partir de 14 ans) Compagnie à mon amour.

Deux personnages, une mère et sa fille, ébouriffés et décoiffants, empâtés et empétrés, s’épanchent avec jubilation et sans modération sur notre passé colonial… Ah, ah, ah, on savait rire en ces temps bénis des colonies !

« Chers Amies et Amis de toujours, « L’Amicale des Anciens d’Afrique » a le plaisir de vous convier ce soir à une conférence tenue par Son Excellence l’Ambassadeur de Belgique à Kinshasa sur les nouveaux potentiels des marchés en République Démocratique du Congo.

En sus, nous sommes fiers et heureux de vous annoncer que Fabiola de Potter Dardois, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de colons, et sa jeune fille Paola, qui comme vous le savez vouent une admiration sans égale à la grandeur de « l’œuvre civilisatrice coloniale » ont tenu, gracieusement, et nous les en remercions, à assurer la première partie de cet évenement majeur de la vie associative nationale. En apéritif elles proposeront donc au public venu assister à la conférence un récital d’authentiques chansons « coloniales et exotiques ». On ne s’en lasse pas. Ô nostalgie quand tu nous tiens ! »

Racisme ordinaire, situations sarcastiques et drolatiques, les tensions Nord-Sud s’incarnent avec un humour sauvage et ravageur dans un rapport mère/fille. Dévoilant les violences physiques et morales, les moiteurs érotisantes, les relents nauséabonds, les vérités et contre-verités de notre passé colonial, ce qui devait n’être qu’un joyeux récital de chansons laisse progressivement place à un amer mais jouissif règlement de comptes familial… et national. Gare aux déflagrations et aux effets collatéraux…

 

 

Interprétation Justine Verschuere-Buch (en alternance avec Olivia Smets) et Geneviève Voisin

Conception et mise en scène Geneviève Voisin

Texte Francesco Mormino et Geneviève Voisin

Scénographie et costumes Bernadette Roderbourg

Création lumière et régie Serge Bodart

Arrangements musicaux Pirly Zurstrassen

Conseiller dramaturgique Baptiste Isaïa

Regards extérieurs et écriture clownesque Carina Bonan et Christophe Thellier

Diffusion et communication François Wautelet

Avec l’aide du Service des Arts Forains, du Cirque et de la Rue et du Service de la diffusion de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Avec le soutien du Centre culturel de Dison, de la Roseraie, du Centre Armillaire, de l’Escale du Nord, de Mémoire coloniale et du MRAX.

Merci à Alain Babillon, Frédéric Brugeilles, Gilles Bourgain, Claire Fontaine, Julien Truddaïu (ONG CEC), Evelyne Voisin et Jules Voisin.

+ D’infos sur :

www.cie-ahmonamour.com

facebook

 

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

J’y pense et puis … (à partir de 8 ans)

Tof théâtre.

Il semble qu’on soit invité à un anniversaire. Et puis voilà qu’on découvre un secret… mais pas n’importe lequel. Et on ne sait pas très bien quoi faire. En être complice ? Le cacher ? Ce secret a traversé bien des épreuves avant d’arriver jusqu’à nous… Ce spectacle pour deux grandes marionnettes et différents objets aborde un thème d’actualité et le dessine à taille humaine, très humaine, avec tendresse et acuité. Surprise !
J’y pense et puis… s’adresse aux enfants à partir de 8 ans et aux adultes qui les accompagnent.
3 représentations de : 45 mn.
Lieu à déterminer

Distribution :
Auteur, mise en scène, scénographie, marionnettes : Alain Moreau
Éclairages, régie : Jérôme Lenain
Stagiaire : Monelle Van Gyzegem
Interprétation et participation au scénario : Laura Durnez et Bao Ngouansavanh
Création musicale : Max Vandervorst
Costumes des marionnettes :  Céline Robaszinski
Construction du petit camion : Sébastien Boucherit
Photos: Gilles Destexhe et Alain Moreau

Merci à Niels Gryspeirt, à Flavia Armenzoni Teatro delle
Briciole, à Alexandre Caputo et au Théâtre National, au CCBW
et au Festival Ottokar, au Centre Culturel de Genappe, à
Patrick Masset et au Théâtre d’Un jour, à Wenceslas Kaboré
et à tous nos spectateurs cobayes qui sont entrés dans notre camion durant notre long voyage de création et dont les avis nous ont été bénéfiques…

+ D’infos sur :

www.toftheatre.be

facebook

 

Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

Radicalement Vôtre

Le spectacle « Radicalement Vôtre » s’est construit sur base de témoignages de jeunes dits « radicalisés» en Fédération Wallonie-Bruxelles dont les contenus ont été travaillés pour tenter de comprendre quelles places ont occupé les adultes (parents, professeurs, éducateurs, animateurs, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, policiers, juges et magistrats, …) dans l’histoire de ces enfants avant, pendant et après leur « radicalisation » supposée ou avérée.

Chaque représentation est suivie d’un débat entre la salle et les acteurs du spectacle et/ou les acteurs majeurs de notre société dans tous les secteurs (enseignement, éducation, famille, justice, police, enfance, jeunesse, Aide à la jeunesse, cohésion sociale, santé…).

« Radicalement Votre » est un projet qui vise à travailler le concept dit de  « radicalisme violent » avec des publics divers (jeunes et adultes) sur base de récits de vie de jeunes filles et garçons directement concernés par la question. Le spectacle marque la continuité des vidéos du projet « Rien à faire, rien à perdre » et du spectacle du même nom, avec l’équipe du Délégué Général aux droits de l’enfance sur scène dans une création collective. Il a été l’occasion de lancer les manifestations pour l’année du vingt-cinquième anniversaire de l’institution du Délégué général en Fédération Wallonie-Bruxelles.

LES PUBLICS CIBLES

– Les jeunes : élèves du secondaire de tous types d’enseignements confondus, groupes de jeunes en AMO, en IPPJ, etc.

– Des groupes de parole avec les familles concernées par la problématique.

– Les professionnels de l’accompagnement (enseignants, éducateurs, animateurs de quartier, travailleurs sociaux etc.) sous forme de groupes réflexifs.

– Tout public.

LA DISTRIBUTION

Jeu : Eric Leloir et Linda Vaccarello

Mise en scène : Giovanni Orlandi, Gippi Mazzarella et Olivier Duriaux

Dramaturgie : Patou Macaux

Théâtralisation des petites formes : Eric Leloir et Patou Macaux

Costumes : Linda Vaccarello

Régie : Gippi Mazzarella, Olivier Duriaux

Partenaires : Isabelle Seret, Natacha David, Saliha Ben Ali, les ASBL « 2bout », « comme un Lundi », « Urbanisation » pour les capsules vidéos.