Back to Top
 
 
 

Historique de la programmation

  • Dico Thuin 12 janvier 2018

     

    Et les diconeurs sont bien décidés à régler leurs comptes à tout ce qui passe à leur portée dans le genre conneries, préjugés, obsessions, mauvaises pensées, langues de bois, têtes de turc, prise de tête, tête à queue, …

    Et comme les bons comptes font les bons amis, vous serez accueillis amicalement, sans bourse délier, mais avec le risque de vous plier en quatre pour crise de rire incontrôlée.

    A la salle culturelle, le spectacle est multiculturel : déclamation, dialogues, caricatures, coups de téléphone, bruits incongrus et illustratifs, chansons peut-être, tests approximatifs, accompagnement musical, jingles divers, couleur poétique, absurdie, rien ne vous sera épargné.

    Au top, ça va fuser de toutes parts. On va vous envoyer en l’air avec des envolées toutes inédites.

    Rendez-vous le vendredi 12 janvier à 20 heures en la salle culturelle, place de Thuillies.

    En attendant, visitez le site internet et la page Facebook.

    A bientôt !

    Nos prochains rendez-vous : les vendredis 27/04/18.

  • Rencontre citoyenne : « Héberger un migrant – Pourquoi pas moi ? » 20 janvier 2018

    On les appelle les « migrants en transit ».
    Jusqu’ici en Belgique, aucune structure n’est prévue pour les héberger. Alors face à la défaillance de l’Etat, de plus en plus de citoyens répondent par la solidarité et leur ouvrent leurs portes… pour une ou plusieurs nuits.

    Chaque soir, depuis le mois de septembre, les migrants se pressent sur la pelouse du Parc Maximilien, prêts à grimper dans la voiture de celui ou celle qui les accueillera, après s’être inscrit via un sondage sur la page Facebook de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles.

    Ces rencontres éphémères bousculent la vie des hôtes comme celle des invités ; elles répandent des graines de solidarité sur la toile et dans les maisons.

    Vous vous dites peut-être : « Pourquoi pas moi ? »

    L’Asbl Vie-Esem – CEPAG Sud Hainaut, en collaboration avec le Centre Culturel de Thuin Haute Sambre vous invite à rencontrer des citoyens du Sud-Hainaut qui ont fait le pas, et qui sont prêts à partager leur expérience avec vous et à répondre à vos questions.

    RDV le samedi 20 janvier à 19h
    au Centre Culturel de Thuin Haute Sambre
    Rue des Nobles, 32 à Thuin

    INFOS
    Emilie.jacquy@vie-esem.be
    071/58.96.16

  • La guerre des buissons (à partir de 7 ans) 27 janvier 2018

    La guerre des buissons – Samedi 27 janvier – Thuillies – 20h

    Nouvelle création du Théâtre des 4 Mains

    Théâtre à partir de 7 ans
    Mention du Jury des Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy 2017, pour la pertinence du propos et la qualité artistique
    & Coup de Cœur de la Presse
    D’après le roman de Joke Van Leeuwen « Toen mijn vader een struik werd »
    (Quand mon père est devenu un buisson)

    La guerre des buissons, c’est le récit de l’exil de Toda, 7 ans, une petite fille d’ici ou de là-bas, peu importe. Dans son pays, les uns se battent contre les autres et il faut fuir. Toda ne comprend pas bien le conflit, elle le subit et essaie tant bien que mal de se l’expliquer avec sa logique : qui sont les uns et qui sont les autres ? Et si tous les soldats ont le même manuel de camouflage, à quoi cela sert-il de se camoufler ? À quoi reconnaît-on une frontière ? Et si je ne connais pas mes tables de multiplication, quelle famille voudra de moi ?
    L’histoire raconte avec poésie la traversée de la petite Toda, son déracinement, pour atteindre « là-bas », là où elle sera en sécurité.
    Marionnettes de toutes tailles, castelets mouvants, silhouettes, dessins colorés donnent vie au voyage de Toda.


    Presse :

    Le Mad 6-12-2017.pdf

    « Avec le même foisonnement de techniques qui nous avait séduits dans « Poupette in Bruxelles », leur précédent spectacle, « La guerre des buissons » nous émerveille en faisant clignoter un magnifique ciel étoilé ou nous effraie avec une simple clope (bien fumante) au bec d’un passeur de papier mâché, tout cela multipliant les reliefs et les surprises d’une épopée humaine.»
    LE SOIR, Catherine Makereel, 24/08/2017

    « Maîtrisée de bout en bout, par le Théâtre des 4 Mains, cette histoire captivera les jeunes spectateurs. Fascinés par un décor multiple, à plusieurs niveaux et tout en camouflage, ils vibreront avec les marionnettes de tailles différentes et traverseront en tremblant la frontière aux côtés de la petite Toda, aussi vivante qu’attachante. »
    LA LIBRE BELGIQUE, Laurence Bertels, 25/08/2017

    Distribution :
    Adaptation et mise en scène : Jérôme Poncin
    Interprétation : Anaïs Pétry, Marie-Odile Dupuis, Simon Wauters
    Scénographie et marionnettes : Aurélie Deloche
    Costumes : Margaux Vandervelden
    Construction décors et régie : François De Myttenaere
    Musiques : Gloria Boateng
    Création éclairages : Loïc Scuttenaire
    Photos : Ger Spendel
    Affiche : Ian De Haes
    Œil extérieur : Benoit de Leu de Cecil

    + D’infos sur :

    www.theatre4mains.be

    facebook

    Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

    Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

    Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

  • On the road… A 10 février 2018

    On the road … A – Samedi 10 février – Thuillies – 20h

    Prix de la critique du théâtre 2016
    Label d’utilité publique 2017
    Succès Festival d’Avignon Off 2017

    « Si notre regard enferme les autres dans leurs plus étroites appartenances ; notre regard aussi peut les en libérer » Amin Maalouf.

    Au sens littéral, Roda est un homme du monde. D’origine libanaise, il est né au Maroc, il a grandi en Guinée, il a la nationalité belge et se revendique d’une gueule d’Italien pour faciliter ses sorties en boîte. Ses racines, il leur court après sous toutes les latitudes mais elles lui filent sans cesse entre les doigts. Immigré de la deuxième génération, c’est-à-dire, pour certains « plus vraiment comme eux », mais « pas encore tout à fait comme nous », Roda a le cul coincé entre quatre cultures au moins, entre un besoin d’émancipation et la nécessité d’être de quelque part.

    Avec On the Road… A, il joue l’histoire de sa vie avec humour et autodérision, incarnant à lui seul une vingtaine de personnages : ses potes Mohamed et Dorothée, un père fantasmé, un prof de religion islamique – une vraie terreur –, ses familles d’ici et d’ailleurs,… Roda ne ressemble à personne et pourtant, chacun d’entre nous se reconnaîtra un peu en lui.

    De et avec : Roda Fawaz
    Mise en scène : Eric De Staercke, assisté de Cécile Delberghe
    Regard amical : Angelo Bison
    Lumières : Fred Delhaye
    Une coproduction du Théâtre de Poche et du Théâtre Loyal du Trac, avec le soutien des Riches-Claires
    En partenariat avec La Ligue des droits de l’Homme

    Roda livre une performance soufflante, sans temps mort, virevoltant entre les personnages tout en plongeant droit dans les yeux des spectateurs. Hilarant et touchant à la fois, Roda nous rappelle qu’on est toujours l’étranger de quelqu’un. Le Soir ****
    Un moment éminemment jubilatoire. L’Echo
    Le comédien distille des punchlines taillées au scalpel et émotion subtilement dosée. Les rires fusent, l’émotion se déploie en nappes. C’est tendre et hilarant, fin, étincelant. La Libre

    + d’infos sur :

    http://poche.be/diffusion.php#

    http://poche.be/_img/diffusion/pdf/Dossier-Presse.pdf

    Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

    Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

    Plan d’accès Salle culturelle, place de Thuillies 6536

  • Bibliothèque de Thuin : 1000 idées pour un Mardi-gras réussi ! 13 février 2018

    Voir le fichier PDF

  • Rencontre citoyenne : « Rendons notre commune hospitalière » 15 février 2018

    Ce jeudi 15 février à 19h30 le centre culturel de Thuin Haute Sambre accueille des citoyens hébergeurs de notre région ainsi que tous ceux qui s’intéressent au mouvement solidaire né de La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, de l’Hébergement Plateforme Citoyenne et, plus largement, tous ceux qui souhaitent voir leur commune déclarée « Commune Hospitalière ».
    L’objectif de cette rencontre est aussi de débattre autour des moyens que nous, citoyens, pouvons mettre en œuvre afin de consolider et développer les liens créés autour des actions solidaires.

    www.communehospitaliere.be

    Pan d’accès : Centre culturel de Thuin Haute Sambre

  • Thuillies : Rencontres d’improvisation Théâtrale 15 février 2018

  • EXPO#32 : François Mattart « Chemin faisant » 25 février 2018

    Randonneur photographe, Je présente une collection de photos de paysages et d’endroits qui m’ont marqués lors de me périples pédestres.
    Des randonneurs sont souvent visibles afin de donner du mouvement aux photos.

    Ces sentiers qui m’ont emmenés des plaines à la haute montagne donneront envie aux visiteurs de prendre leur leurs sacs à dos.

    www.monaventure.be

  • Conférence de Claudine André « A la rencontre des bonobos – Appel à la solidarité entre espèces » 1 mars 2018

    Claudine André ; belge d’origine, fondatrice et directrice du sanctuaire « Lola Ya Bonobo » en République Démocratique du Congo
    sera en Belgique pour plusieurs conférences en mars 2018

    Claudine André travaille inlassablement à l’éducation des populations congolaises pour leur faire découvrir, aimer et respecter les bonobos, cet héritage unique et propre à la RDC, ces singes si proches de l’homme et si précieux, et pour leur faire réaliser la cruauté de la chasse et les risques sanitaires de la consommation de viande de brousse.
    La réputation de Claudine André ne s’arrête pas aux frontières du pays. Pilier de l’association ; elle s’occupe aussi bien des bonobos que de toute la logistique et de l’organisation du sanctuaire Lola ya bonobo qu’elle a fondé.
    Femme de tête, est l’interlocutrice privilégiée pour les organismes gouvernementaux et internationaux s’occupant de la protection des primates. Elle est actuellement la seule femme conservatrice et fonctionnaire d’Afrique.
    En 2006, elle reçoit le prix Prince Laurent pour l’Environnement de la Belgique et l’ordre national du Mérite de la France.
    Inlassable, elle fait régulièrement des conférences à travers le monde pour faire connaître le bonobo et alerter l’opinion publique pour sa protection avant qu’il ne soit trop tard, et il est déjà très tard…

    Son action, soutenue par de nombreux mécènes s’est imposée mondialement.
    Le 7 octobre dernier, le livre « L’animal est-il l’avenir de l’homme ? » qu’elle a co-écrit a obtenu le prix Animalis 2017. (Editions Larousse).
    Pour tout renseignement complémentaire :
    Consultez : https://lolayabonobo.fr/
    Contact : SGA-scrl Françoise Giraldo : 0475/37.33.65.
    Avenue de la vecquée,5 à 5000 Namur.

  • Rencontre-Débat : « Travailler Aujourd’hui » 3 mars 2018

    Le « travail » est sur toutes les bouches. Mais qui en parle ? Les employeurs y voient un coût à réduire. Nos gouvernants, une obligation morale à laquelle chaque citoyen doit se soumettre. Les structures de formation le présentent comme un Saint-graal à décrocher.

    Qu’en disent les premiers concernés ?

    L’ouvrage « Travailler aujourd’hui – Ce que révèle la parole des salariés » leur donne la parole.

    L’auteur, le sociologue Nicolas Latteur, a rencontré plus de 40 salarié(e)s aux carrières et aux métiers très différents. Ils portent un regard sincère et interpellant sur leur travail, les conditions dans lesquelles il s’effectue et comment il peut marquer un parcours de vie.

    Des ouvrières ultra-flexibles qui enchaînent les contrats précaires pour nouer les deux bouts. Des banquiers amenés à frauder avec leur propre éthique. Des travailleurs sociaux désillusionnés par des procédures de plus en plus bureaucratiques… Leurs témoignages, parmi d’autres, permettent de rendre visible les réalités souvent invisibles du travail aujourd’hui, mais aussi les espoirs, les solidarités et les résistances qui se construisent.

    L’Asbl Vie-Esem – CEPAG Sud Hainaut, en collaboration avec le CEPAG et le Centre Culturel de Thuin Haute Sambre, vous invite une rencontre-débat ponctuée par des interventions théâtrales inspirées du livre. En présence de l’auteur et de comédiens.

    Cette activité est organisée dans le cadre des Etats Généraux du Travail (CEPAG).
    En pratique
    Samedi 3 mars à 19h
    Au Centre Culturel de Thuin Haute Sambre
    32, rue des Nobles à Thuin

    Infos
    laura.vidotto@vie-esem.be
    071/58.96.16
    0499/20.13.26