Back to Top
 
 
 

Historique de la programmation

  • Conférence de Benoît Goffin « A la (re)découverte du Groupe Nervia » 6 avril 2018

    A la (re)découverte du Groupe Nervia


    Conférence de Benoît Goffin
    Historien – membre des Artistes de Thudinie

    Vendredi 6 avril 2018 à 19h30
    Centre culturel de Thuin
    Rue des Nobles, 32 – 6530 Thuin

    Si le oeuvres d’Anto-Carte bénéficient d’une large reconnaissance et se retrouvent dans les plus prestigieuses collections, en Belgique et à l’étranger, l’existence du Groupe Nervia reste peu connue.
    De 1928 à 1938, Nervia s’érige pourtant en incontestable porte-drapeau de l’art wallon, autour d’artistes hainuyers de grand talent. C’est le cas de Louis Buisseret, Léon Devos ou encore Pierre Paulus

    Participation aux frais : 5 € – Entrée gratuite pour les abonnés au Spantole

  • J’y pense et puis … (à partir de 8 ans) Théâtre Forain à l’Hôtel de ville – 36, Grand Rue – 6530 THUIN 14 avril 2018

    J’y pense et puis … – Samedi 14 avril – Thuin – 3 séances 17h45, 18h45, et 19h45h

    Tof théâtre.

    Il semble qu’on soit invité à un anniversaire. Et puis voilà qu’on découvre un secret… mais pas n’importe lequel. Et on ne sait pas très bien quoi faire. En être complice ? Le cacher ? Ce secret a traversé bien des épreuves avant d’arriver jusqu’à nous… Ce spectacle pour deux grandes marionnettes et différents objets aborde un thème d’actualité et le dessine à taille humaine, très humaine, avec tendresse et acuité. Surprise !

    J’y pense et puis… s’adresse aux enfants à partir de 8 ans et aux adultes qui les accompagnent.

    3 représentations de : 45 mn – 36 places maximum par séance ! (17h45, 18h45, et 19h45)

    Pour l’organisation de votre déménagement faites confiance à des professionnels.
    Parce qu’un déménagement est une phase importante de votre vie, Antoine et Gaby International, fort de ses 40 ans d’expérience, propose des solutions adaptées à chacun d’entre vous.
    Antoine et Gaby International mettra tout en œuvre pour vous simplifier la vie.
    Grâce à nos nombreuses années d’expériences nous pouvons affirmer sans crainte que le monde est devenu un terrain de jeux accessible !

    Distribution :
    Auteur, mise en scène, scénographie, marionnettes : Alain Moreau
    Éclairages, régie : Jérôme Lenain
    Stagiaire : Monelle Van Gyzegem
    Interprétation et participation au scénario : Laura Durnez et Bao Ngouansavanh
    Création musicale : Max Vandervorst
    Costumes des marionnettes :  Céline Robaszinski
    Construction du petit camion : Sébastien Boucherit
    Photos: Gilles Destexhe et Alain Moreau

    Merci à Niels Gryspeirt, à Flavia Armenzoni Teatro delle
    Briciole, à Alexandre Caputo et au Théâtre National, au CCBW
    et au Festival Ottokar, au Centre Culturel de Genappe, à
    Patrick Masset et au Théâtre d’Un jour, à Wenceslas Kaboré .

    + D’infos sur : Brochure

    www.toftheatre.be

    facebook

     

    Entrée : 8€ – Enfants & étudiants : 5€ – Article27 : 1,25€

    Infos et réservations : 071/59.71.00 ou réservations par mail

  • EXPO#32 : « Au fil d’une rencontre » Bernadette Demoulin et Annick Deltenre 15 avril 2018

    EXPOSITION PROLONGÉE jusqu’au 15 avril en semaine uniquement (9h-15h) Entrée libre.

     

     

    Expo#32 : Bernadette Demoulin & Annick Deltenre … Au fil d une rencontre…

    C’est la rencontre de deux univers : le fil et la peinture, le tissage et les matières picturales, la céramique s’associe pour confirmer nos racines.
    L’alchimie des matériaux crée l’expression d une même passion … Les matiériaux s’expriment en douceur face à la peinture tel un reflet dans le miroir.
    Le fil se transcrit sur la toile et dans l’espace par l’expression de ce qu il représente, nous reliant pour vous faire voyager dans notre ressenti.

    Salle polyvalente du Centre culturel de Thuin Haute Sambre
    Rue des Nobles,32 – 6530 THUIN

     

  • Rencontre citoyenne : Réfugiés, pauvres d’ici : Faut-il choisir ? 26 avril 2018

    Réfugiés, pauvres d’ici : faut-il choisir ?

    Rencontre citoyenne et table-ronde, avec :

    Mehdi Kassou, Porte-parole de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés
    Sonia D’Elia, responsable régionale de Caritas international
    Nicolas Bossut, secrétaire général de BePax
    Jean-Yves Buron, coordinateur régional de Vivre Ensemble
    Sébastien Brulez, chargé de campagne au CNCD-11.11.11.
    Baudouin Van Overstraeten, directeur de Jesuit Refugee Service Belgium

    Pour un débat sans tabou !

    Le jeudi 26 avril à 19h

    Centre culturel de Thuin Haute Sambre

    Rue des Nobles 32, 6530 Thuin – Entrée libre

     

    Renseignements : 071 32 77 42 – renato.pinto@entraide.be

     

  • Dico Thuin 27 avril 2018

     

    Et les diconeurs sont bien décidés à régler leurs comptes à tout ce qui passe à leur portée dans le genre conneries, préjugés, obsessions, mauvaises pensées, langues de bois, têtes de turc, prise de tête, tête à queue, …

    Et comme les bons comptes font les bons amis, vous serez accueillis amicalement, sans bourse délier, mais avec le risque de vous plier en quatre pour crise de rire incontrôlée.

    A la salle culturelle, le spectacle est multiculturel : déclamation, dialogues, caricatures, coups de téléphone, bruits incongrus et illustratifs, chansons peut-être, tests approximatifs, accompagnement musical, jingles divers, couleur poétique, absurdie, rien ne vous sera épargné.

    Au top, ça va fuser de toutes parts. On va vous envoyer en l’air avec des envolées toutes inédites.

    Rendez-vous le vendredi 27 avril à 20 heures en la salle culturelle, place de Thuillies.

    En attendant, visitez le site internet et la page Facebook.

    A bientôt !

     

  • Académie de Thuin : 8 femmes 6 mai 2018

  • Radicalement Vôtre (Scolaire-Gratuit) 11 mai 2018

    Radicalement Vôtre – vendredi 11 mai – 13h30

     

    Le spectacle « Radicalement Vôtre » s’est construit sur base de témoignages de jeunes dits « radicalisés» en Fédération Wallonie-Bruxelles dont les contenus ont été travaillés pour tenter de comprendre quelles places ont occupé les adultes (parents, professeurs, éducateurs, animateurs, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, policiers, juges et magistrats, …) dans l’histoire de ces enfants avant, pendant et après leur « radicalisation » supposée ou avérée.

    Chaque représentation est suivie d’un débat entre la salle et les acteurs du spectacle et/ou les acteurs majeurs de notre société dans tous les secteurs (enseignement, éducation, famille, justice, police, enfance, jeunesse, Aide à la jeunesse, cohésion sociale, santé…).

    « Radicalement Votre » est un projet qui vise à travailler le concept dit de « radicalisme violent » avec des publics divers (jeunes et adultes) sur base de récits de vie de jeunes filles et garçons directement concernés par la question. Le spectacle marque la continuité des vidéos du projet « Rien à faire, rien à perdre » et du spectacle du même nom, avec l’équipe du Délégué Général aux droits de l’enfance sur scène dans une création collective. Il a été l’occasion de lancer les manifestations pour l’année du vingt-cinquième anniversaire de l’institution du Délégué général en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    LES PUBLICS CIBLES

    – Les jeunes : élèves du secondaire de tous types d’enseignements confondus, groupes de jeunes en AMO, en IPPJ, etc.

    – Des groupes de parole avec les familles concernées par la problématique.

    – Les professionnels de l’accompagnement (enseignants, éducateurs, animateurs de quartier, travailleurs sociaux etc.) sous forme de groupes réflexifs.

    – Tout public.

    LA DISTRIBUTION

    Jeu : Eric Leloir et Linda Vaccarello

    Mise en scène : Giovanni Orlandi, Gippi Mazzarella et Olivier Duriaux

    Dramaturgie : Patou Macaux

    Théâtralisation des petites formes : Eric Leloir et Patou Macaux

    Costumes : Linda Vaccarello

    Régie : Gippi Mazzarella, Olivier Duriaux

    Partenaires : Isabelle Seret, Natacha David, Saliha Ben Ali, les ASBL « 2bout », « comme un Lundi », « Urbanisation » pour les capsules vidéos.

     

    Dossier pédagogique

  • Conférence d’André Langaney : L'(autrisme), un racisme sans races 11 mai 2018

  • Radicalement Vôtre (Reporté) 11 mai 2018

     !!!!! ATTENTION les 2 séances doivent être reportées à une date ultérieure. Nous vous prions de nous en excuser.

    Radicalement Vôtre – Vendredi 11 mai 13h30 et Samedi 12 mai – 20h – GRATUIT

    Le spectacle « Radicalement Vôtre » s’est construit sur base de témoignages de jeunes dits « radicalisés» en Fédération Wallonie-Bruxelles dont les contenus ont été travaillés pour tenter de comprendre quelles places ont occupé les adultes (parents, professeurs, éducateurs, animateurs, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, policiers, juges et magistrats, …) dans l’histoire de ces enfants avant, pendant et après leur « radicalisation » supposée ou avérée.

    Chaque représentation est suivie d’un débat entre la salle et les acteurs du spectacle et/ou les acteurs majeurs de notre société dans tous les secteurs (enseignement, éducation, famille, justice, police, enfance, jeunesse, Aide à la jeunesse, cohésion sociale, santé…).

    « Radicalement Votre » est un projet qui vise à travailler le concept dit de  « radicalisme violent » avec des publics divers (jeunes et adultes) sur base de récits de vie de jeunes filles et garçons directement concernés par la question. Le spectacle marque la continuité des vidéos du projet « Rien à faire, rien à perdre » et du spectacle du même nom, avec l’équipe du Délégué Général aux droits de l’enfance sur scène dans une création collective. Il a été l’occasion de lancer les manifestations pour l’année du vingt-cinquième anniversaire de l’institution du Délégué général en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Avec la présence de David Lallemand, chargé de la Communication et des Projets, auprès du Délégué général aux droits de l’enfant

    LES PUBLICS CIBLES

    – Les jeunes : élèves du secondaire de tous types d’enseignements confondus, groupes de jeunes en AMO, en IPPJ, etc.

    – Des groupes de parole avec les familles concernées par la problématique.

    – Les professionnels de l’accompagnement (enseignants, éducateurs, animateurs de quartier, travailleurs sociaux etc.) sous forme de groupes réflexifs.

    – Tout public.

    LA DISTRIBUTION

    Jeu : Eric Leloir et Linda Vaccarello

    Mise en scène : Giovanni Orlandi, Gippi Mazzarella et Olivier Duriaux

    Dramaturgie : Patou Macaux

    Théâtralisation des petites formes : Eric Leloir et Patou Macaux

    Costumes : Linda Vaccarello

    Régie : Gippi Mazzarella, Olivier Duriaux

    Partenaires : Isabelle Seret, Natacha David, Saliha Ben Ali, les ASBL « 2bout », « comme un Lundi », « Urbanisation » pour les capsules vidéos.

  • Exposition : Zoos Humains « L’invention du sauvage » 12 mai 2018

    Exposition du 13 avril au 12 mai 2018

    Thuin – église du Mont Carmel (Ville-Haute)

    Heures d’ouverture :

    LUNDI / MARDI / MERCREDI / JEUDI sur réservation.

    – Groupes scolaires et d’éducation permanente sur réservation au 071/59.46.26. (GRATUIT).
    – Autres groupes accompagnés d’un guide sur réservation au 071/59.46.26. (3€ par personne).

    VENDREDI /SAMEDI / DIMANCHE 13H-18H

    – Visites libres gratuites.

     

     


    Une coopération de l’Action Laïque de Thudinie, du Centre d’Action Laïque de Charleroi, du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège de La Fabrique d’église du Mont Carmel et du Centre culturel de Thuin Haute Sambre
    Pour la deuxième fois en Belgique, va être présentée l’exposition Zoos humains. L’invention du sauvage créée à l’initiative de la Fondation Lilian Thuram qui a pour objectif d’éduquer contre le racisme et du Groupe de recherche Achac.

    Cette exposition, sous des formes diverses, a déjà été présentée en France (au musée du quai Branly notamment), en Guyane, en Californie, en Côte d’Ivoire, en Allemagne et en Suisse.

     

    Pendant près de cinq siècles, l’industrie de l’exhibition humaine va fasciner plus de 1 milliard 400 millions de visiteurs et va montrer en spectacle entre 30 et 35 000 figurants dans le monde entier.

    Ces exhibitions humaines visent essentiellement à tracer une frontière et une hiérarchie entre prétendus “civilisés” et prétendus “sauvages”. Ce fut aussi, et le plus souvent, le premier contact visuel, la première rencontre, entre l’Autre et Nous.

    À travers Zoos humains, les spectateurs appréhendent comment se sont installés, au temps des grands empires coloniaux, les préjugés racistes. Le racisme est avant tout une construction intellectuelle.

    L’exposition invite chacun à prendre conscience que l’Histoire nous a conditionnés, de génération en génération, à nous voir avant tout comme Noirs, Blancs, Maghrébins ou Asiatiques.

    En proposant cette thématique, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège asbl et l’asbl MNEMA souhaitent mettre en lumière cette réalité historique et permettre une réflexion sur notre propre héritage intellectuel. Il est important de comprendre comment nos préjugés se sont mis en place pour pouvoir les déconstruire. Nos sociétés doivent apprendre l’idée pourtant simple que la couleur de la peau, le genre, la religion ou la sexualité d’une personne ne détermine en rien son intelligence, la langue qu’elle parle, ses capacités physiques, sa nationalité, ce qu’elle aime ou déteste. Chacun de nous est capable de croire à n’importe quoi, le pire comme le meilleur.

    Dossier-Zoos-Humains-Thuin-FR.pdf

    http://www.zooshumains.be/

    Sans commentaire ! !!! Édifiant ! !!A écouter absolument. …

    Slået op af Olivier Berisson i 1. november 2016