Back to Top
 
 
 

Historique de la programmation

  • Mont Sainte Geneviève 11 septembre 2015

  • Exposition « Lundis de la peinture » 2015 11 septembre 2015

  • Académie de Thuin : Les week-ends « Théâtre en famille » 11 septembre 2015

  • Le beau vélo de Ravel à Merbes-le-Château 12 septembre 2015

  • Brocante au Berceau 13 septembre 2015

  • Marche Adeps du Berceau 13 septembre 2015

  • FREE BURUNDI – Thuin citoyen 19 septembre 2015

    Deux mois après les controversées élections présidentielles au Burundi, une occasion unique de s’informer, échanger et agir concrètement pour démontrer notre solidarité envers un peuple en proie à une grave crise sociale et politique. Au programme : pour les adultes, atelier-débat participatif sur la question de la démocratie, pour les enfants, activité ludique sur le thème de la paix, pour tous, expo photo, cuisine et sonorités africaines pour terminer cette journée d’action citoyenne ensemble, dans la convivialité. Les bénéfices récoltés seront versés à une ONG partenaire au Burundi.

     

    15h : inauguration de l’expo photos

    16h : atelier-débat participatif & animation enfants

    18h30 : gueuleton africain

    20h : animation musicale

    Embarquement immédiat pour le Burundi.

    Fermez les yeux, et imaginez votre voyage, votre arrivée, vos premières rencontres dans ce pays aux mille collines. Comment aborderiez-vous les questions politiques ? Comment imaginez-vous le fonctionnement des médias ? A votre avis, qu’en est-il actuellement des mouvements de lutte face à la réélection illégale du Président Pierre Nkurunziza ? Lors de notre atelier-débat participatif, des protagonistes répondront aux questions du public et réfléchiront avec lui aux moyens à mettre en œuvre pour agir concrètement.

    Emmenez donc vos enfants !

    Une activité ludique et créative leur est entièrement dédiée. Entre réflexion sur le thème de la paix et initiation à la récup’ pour fabriquer des instruments de musique, ils seront encadrés par des animatrices professionnelles. Certaines de leurs réalisations seront exposées, et ensuite envoyées à notre partenaire au Burundi, l’ONG « GIRIYUJA », qui œuvre depuis près de 10 ans dans l’accompagnement des enfants et familles en difficulté.

    Une exposition vous présentera des visages, des luttes, des paysages du Burundi. Les photographes partenaires ont au moins deux points communs : l’amour pour ce pays souvent méconnu, et l’envie de vous le faire découvrir au travers leur regard averti.

    Enfin, les saveurs d’Afrique s’inviteront dans nos assiettes, pour le plaisir de nos papilles gustatives. Le temps de partager un repas gourmand, nous passerons ensuite la soirée à nous déhancher sur des accords ensoleillés. Ambiance assurée !

    Tous les bénéfices de la journée seront intégralement reversés à notre partenaire sur place, pour participer, à notre niveau, à la solidarité avec la société burundaise.

    Vous hésitez encore ? Contactez-nous par mail pour de plus amples informations : burundi.is.free@gmail.com

  • Rando Moto au Berceau 19 septembre 2015

  • Lobbes – Façades Fleuries 2015 21 septembre 2015

  • Ciné-Débat première projection de la thématique : La Culture, Vecteur d’Épanouissement 22 septembre 2015

     Le mardi 22 septembre à 19 heures à Thuin,
    Action Laïque de Thudinie 2 Quartier du Beffroi – gratuit.



    À l’époque de Brejnev, Andreï Filipov était le plus grand chef d’orchestre de l’Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, et surtout la soliste Léa, il a été interrompu lors du concerto de Tchaïkiovsky, et licencié au faîte de sa gloire. Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais comme homme de ménage. Un soir, alors qu’Andreï est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il intercepte un fax adressé à la direction du Bolchoï : il s’agit d’une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l’orchestre officiel à venir jouer à Paris Soudain, Andreï a une idée folle : pourquoi ne pas réunir ses anciens amis musiciens, qui vivent aujourd’hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? Entre autres exigences de ce faux Bolchoï, la participation de la soliste Anne-Marie Jacquet. L’occasion tant attendue d’achever le concerto, et de renouer les fils du passé.